patrimoine


En 1722
Les juridictions seigneuriales ne peuvent plus condamner à mort
, tel le Prieuré pour la haute, moyenne et basse justice.

De 1771 à 1825
D'importants travaux de dessèchement des marais de Donges sont effectués par la Cie Debray.
Un syndicat de propriétaires est créé et assure l'alimentation et l' entretien des marais. Cependant, la répartition des terres asséchées et la perception de l'impôt soulèvent de nombreuses et vives protestations.

En 1793
Donges est occupé durant 3 jours
par les Blancs (du 14 au 17 mars), ce qui inspire Georges Sand pour "Cadio" durant ses séjours à le ferme de la Vacherie.
Le massacre des Vendéens : surpris par la marée montante, ils ont été tués dans les marais à la "Fosse au Jaut" par les Républicains.
Date du premier recensement sur la commune : 2112 habitants.
La population est essentiellement composée d'agriculteurs et de marins faisant commere à partir du Port de Paimboeuf, ce qui explique le nombre de moulins à vent sur Donges (19 dont le plus connu est le moulin Prieur sur la butte de Jouy).
Durant cette période, deux personnalités marquent la ville : Emmanuel Halgan et Pierre-Sébastien Boulay-Paty.

En 1851
La ligne Paris-Nantes est inaugurée. Deux ans plus tard, un décret autorise le passage du train à Donges.
C'est aux chantiers navals et aux hauts fourneaux de Trignac que la commune doit son entrée dans l'ère industrielle.